Alimentation

Saine alimentation chez un enfant?

Une saine alimentation, c’est avant tout un menu équilibré qui permet de satisfaire les besoins nutritionnels des enfants et des adolescents en croissance. C’est une alimentation de qualité, tant sur le plan nutritif que sensoriel. Elle allie donc santé et plaisir!

Concrètement, une alimentation saine et équilibrée inclut une variété d’aliments provenant de chacun des quatre groupes alimentaires : fruits et légumes, produits céréaliers, produits laitiers et viandes et substituts. C’est également une alimentation dans laquelle on ne considère aucun aliment comme interdit ou « mauvais ».

Bien entendu, certains aliments ont une plus grande valeur nutritive que d’autres. Ce sont ceux-là qui devraient se trouver le plus souvent dans l’assiette des jeunes. Des exemples?

  • Des légumes et fruits consommés au quotidien, et de préférence aux jus.

  • Des produits laitiers consommés chaque jour, en donnant priorité au lait, une source de calcium et de vitamine D économique et accessible.

  • Des aliments riches en fibres, comme les produits céréaliers à grains entiers et les fruits et légumes.

  • Des viandes et substituts variés, comme le poisson, la volaille sans la peau, le tofu et les légumineuses.

  • Des produits frais et peu transformés, pour limiter entre autres l’apport en sodium (sel) et en sucre.

Trois mots pour résumer une saine alimentation : diversité, couleur et… saveurs!

Au moins cinq portions de fruits et légumes par jour

Le Guide alimentaire canadien recommande jusqu’à 8 portions de fruits et légumes aux adolescents de 14 à 18 ans. En considérant que près d’un jeune sur deux n’atteint pas cette quantité, cinq portions, c’est un excellent départ!

Pas besoin de tout mesurer ni de tout compter! En incluant un fruit ou un légume dans chaque repas et dans chaque collation, les enfants consommeront leurs cinq portions par jour en un tour de main!

Une portion, c'est quoi?

  • 1 fruit de grosseur moyenne (grosseur d’une balle de tennis pour les fruits ronds)
  • ½ tasse (125 ml) de légumes ou fruits frais, surgelés ou en conserve
  • 1 tasse (250 ml) de légumes en feuilles crus (ex.: épinards, laitue) ou ½ tasse (125 ml) cuits
  • ¼ tasse (60 ml) de fruits séchés
  • ½ tasse de « vrai » jus non additionné de sucre


Découvrez le nombre de portions quotidiennes recommandées pour chaque groupe alimentaire, selon l’âge et le sexe dans le Guide alimentaire canadien.

Privilégier l'eau

Les enfants devraient privilégier l’eau pour étancher leur soif. Les boissons gazeuses et les autres boissons sucrées ne rassasient pas. En d’autres mots, elles apportent très peu d’éléments nutritifs pouvant calmer la faim et, donc, elles apportent des calories superflues qui s’additionnent aux calories ingérées aux repas ou aux collations. Elles contiennent également de grandes quantités de sucres, ce qui favorise la carie dentaire chez l’enfant. Certaines boissons gazeuses et la plupart des boissons énergisantes renferment également de la caféine.

Les boissons sucrées comprennent les cocktails, les punchs, les nectars, les thés glacés du commerce, les limonades, les boissons gazeuses et les boissons énergisantes de type Red Bull.

Les « vrais » jus faits à 100 % de fruits : est-ce aussi bon qu’on croit ? Bien qu’ils représentent de meilleurs choix, les enfants devraient en consommer de façon limitée, soit tout au plus 1 portion par jour, c’est-à-dire 125 ml. Les jus de fruits, au même titre que les autres boissons sucrées, apportent des calories liquides qui ne rassasient pas.

Découvrez les meilleurs choix de boissons pour les enfants.

Repas en famille

De nombreuses études le confirment : les repas pris en famille sont souvent plus sains que ceux pris seul ou en vitesse. Les repas familiaux seraient propices à une consommation plus grande de fruits et de légumes, de produits céréaliers et d’aliments riches en calcium. Ils sont également une occasion de resserrer les liens familiaux. Activités parascolaires, horaires de travail chargés… Il faut trouver un juste milieu et se fixer quelques rendez-vous hebdomadaires à ne pas manquer.

Le petit déjeuner : indispensable!

Le premier repas de la journée fournit l’énergie nécessaire pour bien commencer la journée et en profiter au maximum. Au camp ou à l’école, les enfants ont tout avantage à arriver le ventre plein. Le petit déjeuner, comme les autres repas, fournit sa part des nutriments nécessaires dans une journée. Pas le temps ou pas faim? On peut apporter un yogourt et un fruit pour la route et on complète à la collation du matin avec un muffin maison ou un mélange de type muesli à grignoter.

L'enfant qui mange peu ou pas vous inquiète?

L'enfant qui mange peu ou pas vous inquiète?

10. Institut de la statistique du Québec (2008). L’alimentation des jeunes québécois : un premier tour de table. Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes 2004. Gouvernement du Québec, 98 pages.