Appétissant et nourrissant

4 principes de base


À travers toutes les activités au programme des journées de camp, les enfants doivent bien manger le midi. Que devrait contenir la boîte à lunch des petits vacanciers ?


1. Équilibre. Rien de sorcier ! Pour composer un lunch équilibré, il suffit d’y intégrer des aliments appartenant à chacun des quatre groupes du Guide alimentaire canadien. Légumes et fruits… Et on ne se satisfait pas d’une feuille de laitue dans un sandwich ! On met dans la boîte à lunch des crudités, des salades, des fruits entiers ou en compote. Bref, on donne la vedette à la couleur par les fruits et les légumes. Produits céréaliers… En choisissant autant que possible des pains, pâtes, biscottes et autres produits à base de grains entiers pour leur bon goût et leurs précieuses fibres alimentaires. Lait et substituts… À ne pas oublier pour que les enfants aient entre autres du calcium (et de la vitamine D) pour se bâtir des os forts et solides ! Viandes et substituts… En variant entre la viande, la volaille, le poisson, les légumineuses, les œufs et le tofu. Un groupe important pour un repas rassasiant.

2. Hydratation. Ils sont au soleil, ils bougent, ils courent; les enfants qui s’amusent au camp ont besoin de bien s’hydrater pour profiter pleinement des activités de la journée. Les boissons sont donc des incontournables à placer dans la boîte à lunch. On priorise l’eau, mais on peut aussi insérer des petites bouteilles de jus de fruits 100 % pur, de jus de légumes, de lait ou de boisson végétale (ex. : boisson de soya). Pour en savoir plus sur l’hydratation.

3. Collations. Ayant de grands besoins en énergie, les enfants n’ont pas toujours suffisamment faim au moment du repas pour consommer assez d’aliments pour leur fournir du carburant jusqu’au repas suivant. C’est pourquoi il est important que la boîte à lunch des campeurs compte au moins deux collations, une pour l’avant-midi et une pour l’après-midi.

4. Variété. Si la monotonie des lunchs peut ennuyer les enfants, la couleur et la variété les rendent attrayants et appétissants! Pour que les jeunes mangent leur repas du midi avec enthousiasme et appétit, on peut choisir des fruits et légumes colorés et les couper différemment, on peut alterner les sortes de pains et aromatiser les sandwichs avec différents condiments (tzatziki, pesto, houmous, tapenade…).

Offrez aux enfants des lunchs variés, alléchants et nutritifs, et laissez-les décider de ce qu'ils veulent manger du contenu de leur boîte à lunch, et en quelle quantité. Faites confiance à leur appétit, qui varie selon différents facteurs, dont les poussées de croissance.

Consultez nos idées recettes pour vous inspirer.

Le saviez-vous?

Une récente enquête du magazine Protégez-vous ayant étudié les boîtes à lunch d’enfants démontre que la majorité des lunchs faisaient bonne figure côté protéines, calcium et fer. Voilà qui est excellent ! Toutefois, les résultats pour les fibres et le sodium sont moins glorieux : un tiers des jeunes ne mange pas suffisamment de fibres, ce qui gagne à être amélioré en misant sur les produits céréaliers de grains entiers, sur les légumineuses et sur les fruits et légumes. D’autre part, six enfants sur dix avaient un lunch trop salé. Cela risque de survenir lorsque plusieurs aliments transformés entrent dans la composition de la boîte à lunch. Préparer des repas et des collations maison à partir d’aliments de base est une bonne façon de limiter le sodium dans l’alimentation de toute la famille.